top of page

Les Carnets de l'Apothicaires · Hyuuga Natsu & Nanao Itsuki & Nekokurage


Titre : Les Carnets de l'Apothicaire

Auteurices : Nanao Itsuki & Hyuuga Natsu & Nakokurage

Streaming : Crunchyroll




J'ai totalement regardé l'animé à cause des gifs dont Tumblr était plein et qui mettaient largement en avant Jinshi, et la relation entre celui-ci et Mao Mao.


J'ai regardé pour eux, et je ne suis absolument pas déçue. Pour vous dire, j'ai même continué à lire les scans et ai commencé à acheter les mangas. Cette série est vraiment excellente. Comme avec Spy x Family, l'engouement du public est largement mérité.


On suit donc Mao Mao qui suite à un certain nombre d'évènements se retrouve à devoir travailler dans la cours intérieure du palais de l'Empereur (à savoir là où toutes les concubines de l'Empereur vivent entourée exclusivement de femmes et d'eunuques, histoire de pas engendré des enfants non-royaux, tout ça).


Grâce à ses capacités ? Préférences ? un peu particulières, Mao Mao va attirer l'attention d'un eunuque anormalement beau (c'est pas moi qui le dit, c'est Mao Mao) du nom de Jinshi. Ces deux là vont donc devenir un duo chien-chat à mourir de rire, et franchement je ne sais pas quelque je plains le plus... enfin, si, c'est Gaoshun que je plains le plus. Je pourrais pas avoir sa patience avec ces deux là.


L'animé comme le manga (je n'ai pas lu les romans) est emprunt de mystères, d'enquêtes, d'humour, de romance et... bon, faut quand même passer outre le clair manque de reconnaissance des femmes ; c'est historique donc bon...


Franchement, une pépite, j'ai vraiment adoré. Mao Mao est juste une géniale petite testeuse de poison pas tout à fait nette, et Jinshi est... attachiant, je crois que c'est le terme.

Posts récents

Voir tout

Comments


Ananas

+

BICYCLETTES

bottom of page