OLD TIME GENTLEMEN

Chapitre 19 - ASIE

  Une vingtaine d'hommes et de femmes vêtus de costumes noirs entouraient les six jeunes gens. Ils ne portaient pas d'arme, mais se tenaient stables sur les deux pieds, regardant avec attention les mouvements des autres. Robin les détaillait un à un, calmement, Jason lâcha un grognement de frustration tandis que Nathanaël gardait toujours son sourire en coin, regardant à l'horizon. Il semblait avoir aperçu quelque chose mais n'en pipa pas mot.

  L'air autour d'eux se rafraîchissait considérablement tandis que le brouillard se faisait de plus en plus épais. Le ciel gris se parait d'une étrange nuance bleuâtre qui rendait la cathédrale Notre-Dame encore plus imposante et terrifiante qu'elle n'était déjà. Dorothée, Alexandra et Rebecca s'étaient regroupées au centre du cercle que formaient les trois garçons ; qui eux regardaient les agents.

 

  - Il se passe quoi, exactement, là ? murmura Alexandra à l'attention des deux autres jeunes femmes.

  - Je crois qu'ils vont se battre contre les méchants, déclara Dorothée d'une moue dépitée. Une scène de kung-fu, comme dans les films... sûrement.

  - Un dragon apparaîtrait soudainement, là, tout de suite que ça me surprendrait même pas, soupira Rebecca en croisant ses bras.

 

  Alors que la jeune journaliste terminait sa phrase, un hennissement retentit et se répercuta contre les nuages. Tous regardèrent le ciel et ne purent passer à côté du majestueux étalon d'une crémeuse teinte de rose, et à la longue crinière turquoise dont les extrémités semblaient crépiter de flammes.

 

  - Je vous l'avais dit, lâcha Rebecca.

  - C'est quoi ça, encore ? commença à râler Jason.

 

  L'équidé battit de ses longues ailes afin de se poser entre le groupe de six et les agents secrets. Ces derniers durent par ailleurs reculer de plusieurs pas afin de ne pas se faire piétiner par le nouvel arrivant qui était bien deux fois plus grand qu'un cheval de taille normale. Alors que l'un de ces agents vêtus de noir allait passer à l'offensive, sûrement effrayé par l'animal, une vague de vent souffla en cercle de celui ou celle qui chevauchait le pégase. Tandis que Rebecca, Dorothée et Alexandra se cramponnaient aux garçons qui ne semblaient pas tant affectés que cela par la rafale, les agents furent projetés plusieurs mètres plus loin. La plupart assommés.

 

  - Voilà. Ça devrait les tenir à distance quelques temps ! s'exclama une voix teintée d'un accent roulant qui provenait du dos de l'étalon.

  - Pietro... soupira Nathanaël. Juste à temps !

 

  Un jeune homme d'assez haute taille, au teint très pâle et aux cheveux bouclés blonds se laissa glisser le long de l'aile pour atterrir devant le groupe de jeunes gens. Il arborait un sourire lui fendant le visage d'une oreille à l'autre. Ses yeux noirs étincelaient de joie et d'amusement. Il semblait particulièrement ravi d'être ici et que la magie revienne sur Terre.

 

  - Les mecs ! Ça va, depuis le temps ? Quoi de neuf ? dit-il en regardant tour à tour Robin, Jason et Nathanaël qui se contentaient de le fixer avec de grands yeux.

  - Qu'est-ce que tu fous là ?

  - D'où tu le sors ce truc ?

  - Tu peux utiliser la magie, comment ça se fait ?

 

  Malheureusement pour eux, le jeune russe n'eut pas le temps de répondre à ses comparses que les cris et protestations des trois demoiselles se firent entendre. Ils se tournèrent alors tous vers elles ; toutes flottaient légèrement au-dessus du sol, agrippées par des lianes qui enserraient leurs chevilles et poignets.

  Le regard des immortels se porta rapidement sur un homme, de stature banale aux longs cheveux noirs attachés en une queue de cheveux et aux yeux perçants cachés derrière des lunettes à large monture. Il ne devait pas avoir plus de trente ans et aucun des garçons ne semblait le connaître.

 

  - T'es qui, toi ? siffla Robin.

  - Amiral-Vizir Robin Spencer...

  - Sérieusement ? Amiral-Vizir Robin Spencer ? pouffa Dorothée malgré sa situation.

  - Quoi ?

  - C'est tellement pas crédible ! Ils ont quoi, eux ?

  - Commandant Jason Terrence, Chevalier de l'Etoile Vermeille, déclara l'intéressé nonchalamment.

  - Major Nathanaël Dupré, Baron du Lys Amazone, s'inclina l'autre.

  - T'étais absent le jour où fallait choisir... ?

  - Mon grade et mon titre sont plus élevés que les leurs ; parles pas de ce que tu connais pas, ok ? grommela-t-il.

  - Je crois que je l'ai vexé... grimaça Dorothée. Aïe !

 

  D'une rotation du poignet, l'homme avait resserré l'emprise des lianes sur les membres de l'héritière. Cela rendit leur sérieux aux quatre garçons ; même Pietro regardait le trouble-fête avec un sérieux qui lui était peu habituel.

 

  - T'es qui ? Tu veux quoi ? demanda-t-il.

  - Je m'appelle Steve, déclara l'intéressé, un sourire en coin. Steve Gyrond !

 

  La mine et la posture grandiloquente du dénommé Steve s'avachit ostensiblement à la vue des visages impassibles devant lui. Apparemment, personne ne le connaissait et cela lui semblait inconcevable.

 

  - Steve Gyrond. Vous voyez pas qui je suis ? Non ? J'ai plusieurs comptes sur internet... je suis auteur. Non ? J'ai déjà treize tomes à mon actif, de la fantasy. J'ai même créé trois langues pour ça. Et six cartes de mondes que j'ai dessinées moi-même... non, vous voyez pas ?

© 2020 by Maderose. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now